Les actualités

Rotaract à Château-Thierry, l’amitié par le service

Les clubs Rotaract, créés officiellement à Clermont-Ferrand en 1994, réunissent des étudiants et jeunes actifs pour échanger, travailler main dans la main partout dans le monde afin de monter des actions et des projets toujours plus grands.

Présent dans la majorité des villes, un club Rotaract est maintenant officiellement installé à Château-Thierry ! La remise de la charte, moment décisif, s’est tenu le 21 septembre dernier à l’hôtel Île-de-France de Château-Thierry, où Romain Jacob, le jeune président du Rotaract a reçu la charte des mains du gouverneur, sous le parrainage du Rotary Club de Château-Thierry, et de préciser « Nous sommes fier d’avoir monté ce club, car c’est une opportunité unique dans le sud de l’Aisne que d’avoir une association de jeunes de milieux et de formations différentes. Nous attendons avec impatience votre arrivée ! ».

« Des jeunes qui se mettent au service des autres, les membres se disent « parés pour mener les actions de l’année ! ».

Si vous êtes intéressés pour rejoindre le club et vous lancez dans l’aventure, sachez qu’il n’y a pas de restriction dès l’instant que vous êtes majeure, les étudiants ou jeunes actifs sont les bienvenues. Seule “condition”, cette envie de « servir d’abord » (devise du Rotary). Pour les contacter rotaractcastel@gmail.com ou direction Facebook/RotaractChateauThierry.

rotaract chateau thierry romain jacob

Remise de la charte du Rotaract par le gouverneur et sous la tutelle du Rotary Club de Château-Thierry.

L’histoire du Rotaract :

En 1994, la Coordination Nationale Rotaract France était reconnue officiellement par le Rotary International en tant que Groupe Multidistrict d’Information, avec une remise de charte à Clermont-Ferrand.

Pourtant cette association fut en réalité créée en 1988 sous l’impulsion de Lionel Bourgue, membre du Rotaract club de Lyon et des 13 Représentants Rotaract de District de l’époque pour permettre à chaque club Rotaract de bénéficier de l’expérience et de l’aide des autres.

L’une des premières actions fut la participation au 1er Sidaction avec la mise en place d’un réseau de collecte nationale qui permit de récolter près d’un million et demi de francs. Cette action avait été réalisée à l’initiative du Rotaract Club de Tours, dont l’un des membres Etienne Brunet (ancien coordinateur national) était atteint du SIDA.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.