Les actualités

Enquête Picardie Nature – L’aronne, la porte croix.

L’aronne, la porte croix.

*Nom Picard de l’épeire diadème

Un mois – une espèce, l’enquête participative de Picardie Nature continue ! Après le hérisson d’Europe, découvrons un petit arachnide : l’épeire diadème.

Où la chercher ? 

Parmi les araignées “orbitèles” tissant une grande toile régulière, l’épeire diadème est la plus connue et certainement la plus répandue. Elle s’observe sur sa toile, accrochée à un buisson ou des plantes hautes dans les friches, les bois, les landes ou les jardins. C’est surtout à partir de la fin août que l’on observe les adultes qui seront visibles jusqu’aux premières gelées.

araignee Epeire diadème femelle

©nicolas vansteene

Que mange-t-elle ? 
L’épeire diadème va se nourrir des insectes qui vont se prendre dans sa toile, il s’agit principalement d’insectes volants comme les tipules qui sont très courant à cette période de l’année. Elle les tuera avec son venin puis les enveloppera dans de la toile, formant un cocon.

Action de conservation
Laisser des zones en “libre-évolution” et éviter la fauche systématique des milieux ouverts comme les friches ou les grands jardins, sont des actions simples à mettre en œuvre pour favoriser cette espèce.

Epeire diadème toile

©Sylvie lavarte

Risques de confusion
De par sa forme, elle est similaire aux autres épeires du genre araneus, mais ces dernières sont généralement plus rares dans les jardins, hormis peut-être l’épeire à quatre points. Aussi, contrairement à cette dernière l’épeire diadème a la particularité d’avoir un motif en forme de croix blanche au-dessus de son abdomen, ce qui lui faut également le nom d’épeire porte croix.

Le saviez-vous ?
Au tout début de leur cycle de vie, les jeunes épeires vivent en groupes. Il n’est pas rare de voir un amas de petites araignées agglutinées qui se dispersent dans tous les sens quand elles se sentent en danger.

Ces enquêtes s’adressent à tous les citoyens picards qui souhaitent apprendre et agir pour la faune sauvage de Picardie. Des oiseaux aux insectes, en passant par les mammifères, découvrez chaque mois une espèce commune facile à identifier et à repérer autour de chez vous. Infos : www.picardie-nature.org. JDF

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.