Les actualités

Les traditionnels concerts de la Sainte-Cécile

Avec la fin d’année qui approche, il est une tradition qui perdure depuis de nombreuses années, le concert de Sainte-Cécile de l’Union Musicale de Château-Thierry.

C’est avec enthousiasme et bel accord que l’orchestre fait partager sa musique depuis plus de 150 ans. L’Orchestre d’Harmonie de Château-Thierry revient sur la grande scène du Palais des Rencontres le dimanche 5 décembre pour fêter Sainte-Cécile, avec plus de 40 musiciennes et musiciens, issus de l’Union Musicale et du Conservatoire Municipal. A cette occasion, un hommage sera rendu à deux illustres membres de l’association qui nous ont quittés : Roger Gravelin et Marcel Caurier.

les improbables Union Musicale Chateau Thierry

©Photo – Rory Mcfly photographie

La Sainte-Cécile, patronne de la musique, des musiciens, des compositeurs, des luthiers, des chanteurs.

Comme à l’accoutumée, les musiciens nous ont réservé un programme alléchant, et nous feront voyager entre différents styles sur des compositions pour orchestre d’harmonie, avec un hommage à L.V. Beethoven. L’Orchestre d’Harmonie aura le plaisir d’accompagner Kyungsun Yoo, professeur de piano au conservatoire municipal de Château Thierry, dans une œuvre de L.V. Beethoven sur le Concerto n°5 en mi bémol majeur, Op. 73 ‘Empereur’ – II. Adagio un poco moto.

Il y aura aussi des œuvres de Hector Berlioz, Mao Yuan et Dmitri Shostakovich, une partie « variété » avec un hommage à Charles Aznavour, le titre phare de Pink Floyd « Another Brick in the Wall », une incursion dans le thème des dessins animés de Disney avec « The Lion King ».

Entrée Libre, sans réservation, pass Sanitaire Impératif (ou Test PCR -72h), port du Masque – durée 1h30.

S’évader en musique ! Les improbables de l’Union Musicale de Château-Thierry ont un nouveau projet pour cette fin d’année.  Faire tomber les murs… Ils attaqueront le 28 novembre ceux de l’EPHAD ORPEA Les Millésimes à Château-Thierry, le 4 décembre ceux de l’EPHAD des Portes de Champagne à Chézy-sur-Marne, et l’ORPEA Les Fables à Château-Thierry le 18 décembre. Ils partiront fin décembre à l’assaut des hauts murs du centre pénitentiaire avant de traverser ceux du centre hospitalier le 1er janvier 2022.  De belles échappées en perspective. Infos sur www.unionmusicalecastel.fr.

Aperçu de Yoo KyungSun, professeur de piano au conservatoire de Château-Thierry

Kyungsun Yoo

Kyungsun Yoo.

Lauréate à l’unanimité du Diplôme Supérieur de Concertiste 2014 de l’École Normale de Musique de Paris, la pianiste coréenne Yoo Kyungsun a grandit dans une riche atmosphère artistique qu’elle partage avec ses parents choristes dans l’église, son frère compositeur et sa sœur peintre. Elle a commencé ses études à 9 ans et intégra d’emblée en “Pre-College” au Conservatoire national de Sofia dans le cadre du projet culturel entre Corée du sud et Bulgarie. Elle poursuit ensuite sa formation au Collège des Arts Sunhwa, puis au Lycée des Arts de Séoul. En 2003, elle est admise à l’Université Yonsei où elle fait ses études musicales en tant que boursière (Prix spécial – Major de promotion). À la fin de ses études en Corée, elle décide de s’installer à Paris. Elle y travaille avec Bruno Rigutto à l’École Normale de Musique de Paris où elle continue aussi de s’épanouir à travers la musique de chambre dans la classe de Devy Erlih, puis dans la classe d’Eric Lesage et Paul Meyer en Cycle Concertiste au CRR de Paris. Dans le cadre de son perfectionnement musical.

Yoo Kyungsun a également bénéficié des conseils de Solomon Mikowsky (New York), Jan Gottlieb Jiracek (Vienne), Antonio Pompa-Baldi (Cleveland). Comme elle avait reçu en Corée le titre de « Nouvelle Jeune Soliste », elle commença très tôt sa carrière de concertiste. Elle est aujourd’hui régulièrement invitée à donner des récitals et à se produire lors de concerts dans différents lieux et festivals, principalement en Corée et en France : Philharmonie de Paris, Musée du Louvre, Musée Guimet, Salle Cortot, Palais d’Iéna, Cité des Arts, Missions Étrangères de Paris, Espace Bernanos, Institut culturel Coréen de Rome (Italie), Kunstencentrum STUK (Belgique), Salle Sejong Chamber, Centre des arts de Busan, Ils Hin Hall, Festival Huit Chef d’œuvre Auguste Perret, Festival Nomade, Festival 130e anniversaire de la relation diplomatique entre la France et la Corée, Festival Schubertiade, Festival One Month, etc.. Yoo Kyungsun est également lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux : Eumag Chunchu, Samick-Bechstein, Nanpa, Suri, Bellan, Brest, Padoue, Città di Barletta, Teresa Llacuna (Finaliste) Passionnée également de pédagogie, elle a été professeur remplaçante au CRR de Boulogne-Billancourt et au CRR de Clermont-Ferrand, elle enseigne actuellement au Conservatoire municipal de Château-Thierry.

No Comment

Leave a reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.